Oublis les cotons, passes aux lavables !

Beauté Bien-être green

Dans ma quête de trouver une « routine » cosmétique plus saine et éthique, vient s’ajouter la volonté de limiter ma consommation « d’accessoires » jetables. En effet, en plus des nombreux packagings que nous nous débarrassons une fois vides, nous jetons aussi une quantité astronomique de cotons ! Enfin tout du moins pour ma part. Je me suis rendu compte que je vidait très rapidement des paquets entiers et devait en racheter bien trop souvent. Pour être plus précise, j’en utilisait trois par jour pour le démaquillage. Un pour chaque œil et le dernier pour le reste de visage. En faisant le calcul, je me suis rendu compte du gaspillage que cela engendrait.

Pour un paquet de 64 disques de coton à 1,79€

3 cotons par jour X 365 jours = 1095 cotons utilisés

= 17 paquets de coton = 30€

En un an, j’estime que ma consommation de coton, seulement pour le démaquillage à 1095 disques soit 30€. Sans oublier que je les utilises également pour enlever le verni à ongle donc imaginez le résultats.


Comment s’y prendre ?

A ce moment là, je me suis dit qu’il fallait que je trouve une alternative. Aujourd’hui, c’est largement réalisable avec tout ce qui est apparu ces dernières années. En effet, j’ai vu apparaître sur les blogs, les lingettes lavables. Mais, à vrai dire, je n’était pas vraiment attirée par ce genre de produits à l’époque. C’est il y peu que j’ai découvert les lingettes démaquillantes écologiques de la marque Lamazuna qui me paraissaient une petite innovation. En effet, ces disques permettent de se démaquiller sans gaspiller puisqu’ils sont lavables. Mais ce n’est pas tout, nous ne sommes plus obligé d’y mettre du démaquillant !! Je vous avoue que j’étais assez sceptique au début mais je me suis quand même laisser tenté et je l’ai ai finalement acheté.

disque demaquillant


Verdict

Ils démaquillent très bien, à ma grande surprise ! Il suffis simplement de passer le disque sous l’eau, massez sa peau et plus longuement sur les paupières. Pour ma part, le mascara s’enlève très bien, je n’ai jamais essayer avec du waterproof mais à ce moment là, on peut toujours ajouter un peu de lotion. La raison pour laquelle le démaquillage se fait sans produit est que les disque sont fait d’une matière plus « agrippante » pour la maquillage que sur notre peau. Celui-ci se retrouve alors sur le disque. Magique !

Un autre point sur lequel je les attendait au tournant, était le lavage. Je ne les passe pas à la machine à la laver tout simplement par l’aspect pratique. Après m’être démaquillée, je les passes sous l’eau avec un peu de savon et il retrouve sa couleur initiale. Ça fait environ 1 mois que j’ai laissé tomber mes cotons pour les disques démaquillant et ceux que j’utilise sont toujours intactes. Il faut dire qu’ils sont prévu pour durer plusieurs années.

Côté prix : 9,90€ les 10 disques

réutilisables plus de 300 fois chacune = économie de fou !


Pourquoi s’y mettre ?

On ne pollue pas la planète avec des déchets en plus (coton + démaquillant)

On fait des économies

C’est pratique, ça ne prend pas de place

On ne tombe plus en rade de coton

Elles sont cruely free and vegan et certifiées slow cosmétiques

Et c’est top tout simplement !

IMG_6884

Lingettes écologique Lamazuna

Et vous ? Êtes-vous passez à un autre mode de démaquillage ? Êtes-vous sur le point de changer vos habitudes ?

Me suivre sur Instagram

  • Gala 2018     gala galazumba zumba copines
  • Youhouuuu dernire cra en ligne pour le challengeouiaremakers ! Un
  • Au fait je navais pas montr le final ici !
  • Un petit retour  la campagne   campagne sarthe
  • Ce livre est un bijoux de dveloppement personnel ! On
  • Le compagnon de mes journes cette semaine Pas vident de
  • Se sentir en vacances le temps dune journe Beach volley
  • Victoire    friends victoire lesbleus france vivelafrance foot
  • Je retournerai bien  la plage moi !!
  • On ne parle que de la victoire des bleus en

Mon atelier de Graphiste

Pin It on Pinterest

Share This