corse, photographie, montagne, paysage
Corse Voyage

Plein la vue – Corse

27 septembre 2016

Cela fait maintenant 1 mois que j’ai quitté le continent pour venir étudier en Corse. Je me devais alors, de vous parler un peu de tout ça. Tout d’abord, je voudrais m’excuser d’être peu présente ici maintenant. Comme je vous l’avais dis sur Facebook, j’ai toujours autant de soucis à avoir internet… La bibliothèque universitaire est devenue ma 2ème maison ! Bien que j’essaye d’en profiter pour travailler que de m’occuper du blog par ma plus grande frustration. Logiquement lorsque je serait dans ma seconde ville, second appartement, pour mon alternance, j’aurai internet… Alléluia !

corse

Je n’ai pas pu encore visiter beaucoup d’endroits, beaucoup de villes mais je peux vous dire que c’est vraiment joli, vous devez vous en douter. J’ai l’impression de vivre dans un endroit de vacances. Eh oui, ayant toujours vécu dans une ville sans grande importance culturelle ni esthétique, une ville banale… Quand on arrive ici, entourée de verdure aussi abondante, on se sent tellement dépaysé. Et puis, il faut le dire, je suis plutôt du genre à aller me réfugier dans la nature pour reprendre mon souffle quand rien ne vas. Je sui servie. Elle a toujours le pouvoir de nous rappeler que nous sommes des êtres à part entière dans l’univers.

Elle a le pouvoir de toujours nous remettre à notre place.

corse corse corse

corte corse corse

Ici, tout est grand, vert, bleu (mes couleurs préférées), les échelles ne sont pas mesurables tellement nous paraissons petit face à tout cela. Le matin, je me lève, j’ouvre les volets et voit un rayon de soleil éclairer les montagnes qui m’entourent me donne le sourire aux lèvres. La beauté de ce paysage a le pouvoir d’effacer toute naissance de sentiments négatifs. Cependant, il rime aussi beaucoup avec la nostalgie puisque il invite à méditer quand on l’admire. C’est tellement inhabituel et en même temps, je suis certaine que j’aurai ce plaisir le reste de mon temps ici.

Le temps en Corse semble passer différemment. Ici, les trajets ne se comptent pas en kilomètres mais en heures, minutes tellement les routes zigzaguent. Parfois il faut des heures pour juste quelques petits kilomètres. Cependant, ils semblent passer si vite ! Enfermés dans notre petite voiture, nous pouvons voir, regarder et admirer les paysages. Ils changent si vite et diffèrent tellement. L’impression qu’une route n’est jamais la même. Parfois des nuages laissent entrevoir seulement des petites parties des montagnes, parfois une grand soleil illuminant les vallées de forêts et bien même parfois un peu de pluie et un joli arc-en-ciel. J’ai même pu rencontrer des vaches, cochons et chèvres sur la route !

Bref, je pense que le paysage Corse n’a fini de me faire rêver…

 corse restonica-110916-3-copiebastia-250916

bastia-250916-6 bastia-250916-9 bastia-250916-11

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.