retourner vivre chez ses parents
Bien-être

Retourner vivre chez ses parents et s’y sentir bien

6 novembre 2017

Pas mal de choses se sont chamboulées dans ma vie depuis quelques mois. Certains projets se sont envolés, certains sont restés et bel et bien en cours. Les évènements ont fait que j’ai du retourner vivre chez mes parents après trois ans de vie solo dans mes petits appartements. Ce n’est pas un supplice, loin de là, mais je ne m’étais pas vraiment préparée à perdre de mon indépendance. Mentalement, ce n’est pas forcément simple de se dire que l’on retourne chez papa maman quand les copains et copines sont dans leur appartement respectivement, en couple ou même en projet d’achat de maison… Je ne suis pas en retard non plus mais bon. Les projets sont différents. Je me donne un an pour faire marcher ma microentreprise et devenir indépendante financièrement pour pouvoir reprendre mon envol. Un an, c’est la raison pour laquelle je me suis dit que je devais mettre place certaines choses pour me sentir comme chez moi (même si j’ai toujours été chez moi chez mes parents, mais vous me comprenez n’est-ce pas ? 😛 ).

Réinvestir ma chambre

Ma chambre chez mes parents n’a pas bougée, elle est restée telle quelle avec mes affaires, ma déco… Je l’ai toujours considérée comme un cocon, mon refuge où je revenais certains weekends et les vacances durant les dernières années (sauf celle ou j’étais en corse). Cependant étant donné que j’adore la déco et que je rêve d’avoir mon appartement à moi pour pouvoir le décorer à ma manière, c’est assez frustrant. Du coup, j’ai fait quelques changements. J’ai trié en enlever toutes traces d’enfance / ado. On garde toujours ce genre de choses chez ses parents. Je ne les aient pas jetés, j’adore garder pleins de souvenirs, je les ai juste ranger dans les placards ou monté au grenier ! J’ai redécorer en resortant quelques bibelots de mes anciens appartements. J’ai ajouté 2 – 3 petites plantes que je les aime et ranger mon bureau afin d’y travailler la journée.

Se créer une certaine indépendance

Comme je vous le disais, ce n’est pas facile de « perdre » son indépendance quand on a eu l’habitude de vivre seule. J’essaie alors de changer certaines de mes habitudes pour ne pas les déranger et faire en sorte de coller au maximum aux leurs. J’ai aussi l’impression d’avoir moins d’intimité, d’où la volonté de me créer mon petit cocon dans ma chambre. C’est un peu le même cas pour eux qui avaient l’habitude d’être tous les deux la plupart du temps. C’est la raison pour laquelle, j’essaie de sortir dès que je peux. Je vais voir des amis à défaut de ne pas pouvoir les inviter comme avant. Je les laisse faire leur vie et ils me laissent faire la mienne de mon côté.

Aider un maximum

Le fait que je sois revenu, leur donne plus de tâches à faire, plus de linge, ménage, repas… Je n’ai aucune envie d’être « assistée » donc je les aide pour ne pas être un poids. Je tiens à rester active de ce côté la et ne pas pousser un peu trop loin le bouchon. Je ne paye pas de loyer donc je dois les aider autrement.

Mettre de l’eau dans son vin

Ce n’est pas forcément facile de recevoir des remarques vis à vis de telle ou telle situation, fais et gestes. On a tendance à vouloir se défendre mais il faut parfois mettre de l’eau dans son vin comme on dit et se rappeler que l’on est adultes et qu’ils doivent eux aussi se réhabituer à une personne de plus dans la maison. Il faut sans cesse se rappeler que les règles ne sont plus les nôtres mais belle et bien celles de nos parents. Difficile de s’y réhabituer au début !

🙌

Attention, il y a quand même des avantages à cela, après avoir passée un an loin de tous, loin de mes proches à me débrouiller seule, je retrouve une présence qui fait un bien fou et quelques tâches que je n’ai plus (ou moins) à faire à la maison 😉 J’essaie petit à petit de retrouver un équilibre et tout roulera par la suite, je l’espère !

Et vous, ça vous est arrivé de retourner vivre chez vos parents ?

10 Comments

  • Reply
    Azylis
    7 novembre 2017 at 14:50

    Ce ne doit pas être facile de retourner vivre chez eux.
    Mais je trouve que tu as la bonne façon de voir les choses 🙂

    • Reply
      Ju'
      7 novembre 2017 at 15:27

      En effet, je rêve de retrouver mon chez moi, avec mes affaires et surtout mes habitudes.
      Mais je vais patienter un peu !
      Merci d’être passée par ici 🙂

  • Reply
    Laurie
    8 novembre 2017 at 07:37

    Oui! J’y suis encore… On fait avec, ça va on s’entend bien. Mais bon j’aimerais mieux trouver un boulot fixe!^^

    • Reply
      Ju'
      8 novembre 2017 at 09:05

      Oui c’est sûr, pas évident mais ça va finir par arriver ! 😉

  • Reply
    4 choses que j'ai apprises depuis que je suis retournée vivre chez mes parents | Presse et Actualité - Revue de Presse Généraliste
    15 novembre 2017 at 10:25

    […] Ce billet est également publié sur le blog Ju Blog Féminin. […]

  • Reply
    Math
    15 novembre 2017 at 16:41

    Je suis à deux reprises retournée vivre dans ma chambre d’ado chez ma mère.
    Le première, suite à une rupture, j’ai débarqué avec ma valise et mon chat. Il était difficile de gérer la tristesse de la rupture et la situation de cohabiter de nouveau. Je n’ai jamais trouvé un appartement aussi rapidement. Quand je suis partie au bout de trois semaines, ça a été difficile, surtout pour ma mère.

    La seconde fois, c’était entre deux projets. Je connaissais la date de fin alors on ne voit pas les choses de la même manière.
    Cette situation permet de retomber sur ses pattes et surtout de savourer de nouveau son indépendance lorsqu’on en repars. 😉

    • Reply
      Ju'
      15 novembre 2017 at 21:21

      Oh oui je n’en doute pas ! Même si je suis plutôt bien ici, je serai trop contente le jour ou je reprendrai un appartement 😀

  • Reply
    linemourey
    16 novembre 2017 at 11:24

    Hello ! Je suis déjà retournée chez mes parents, 2x même ! La première au milieu de mes études. La seconde, après mes études, le temps de trouver un travail. C’est agréable de rentrer « chez soi », on redevient un peu « le petit enfant qu’on était ». Mais très vite, cela a été lourd pour moi et je pense pour eux aussi. Ils avaient retrouvé leur intimité et je revenais un peu de foutoir dans leur nouvelle vie. C’était un équilibre à trouver ! Le temporaire, c’est super ! 🙂
    https://la-parenthese-psy.com/

    • Reply
      Ju'
      16 novembre 2017 at 11:38

      Oui c’est ça, on est partagé entre deux situations, faut savoir faire un équilibre 🙂

  • Reply
    Quand le papier décore notre intérieur + concours • Ju Blog Féminin
    20 novembre 2017 at 17:32

    […] très chouette malgré qu’elle fasse un peu enfantin. A défaut d’être retournée vivre chez mes parents, je l’ai installée dans la mezzanine mais je pense qu’elle sera plus jolie dans une […]

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.